Pandémonium pandémique

Êtes-vous un chef d’entreprise qui essaie de donner un sens aux choses pendant cette période d’inconnus? Avez-vous l’impression d’avoir atterri sur le plus long serpent du jeu serpents et échelles et d’avoir glissé si loin en arrière que vous n’êtes même pas sûr de pouvoir rester dans le jeu? Vous n’êtes pas seul.

Faire le tri entre les différents programmes de soutien gouvernementaux peut être un défi. Heureusement, de plus amples informations sur les programmes sont en cours de publication et de nombreuses organisations publient des informations pour vous aider à naviguer parmi les options. Il y a quelques sites Web en particulier que je vous suggère de mettre dans vos favoris pour que vous puissiez continuer à les consulter au fur et à mesure que des programmes sont ajoutés ou qu’ils évoluent. Cherchez spécifiquement la section COVID-19 sur chacun d’eux.

WindsorEssex Small Business Centre – www.windsoressexsmallbusiness.com

Leamington District Chamber of Commerce – https://leamingtonchamber.com/

BDC – https://www.bdc.ca/FR/Pages/accueil.aspx

Il existe de nombreuses autres bonnes ressources d’information, trop nombreuses pour être énumérées ici.
Vous êtes peut-être l’un des propriétaires d’entreprise qui ne correspondent pas tout à fait à l’un des programmes annoncés. Que faites-vous lorsqu’il n’y a pas d’« échelle » pour vous aider à remonter? Je vous recommande de prendre le temps de mettre à jour votre comptabilité afin de savoir exactement où vous en êtes financièrement. Vous avez probablement déjà pris contact avec votre propriétaire, vos fournisseurs de services publics, votre prêteur et d’autres personnes pour voir s’il existe une possibilité d’allégement des paiements. Il faut espérer que certaines de vos dépenses ont été réduites, mais dans tous les cas, la prochaine étape consiste à calculer le montant dont vous aurez besoin pour passer au moins deux, voire trois mois. Calculez également les coûts que vous aurez à supporter pour remonter la pente une fois que vous serez autorisé à reprendre vos activités normales. Additionnez ces deux chiffres, puis contactez votre banque ou votre coopérative de crédit pour commencer à travailler sur un plan. Faites-leur connaître le montant minimum que vous avez calculé pour pouvoir survivre et discutez ensuite franchement des options qui s’offrent à vous. Si un prêt est une option, même celui assorti d’une partie à rembourser, vous devez vous demander quel sera le montant de votre paiement mensuel, à quel moment vos paiements commenceront et combien de temps avant le remboursement du prêt. Alors, réfléchissez : puis-je me le permettre?

Malheureusement, la réponse sera non pour certains propriétaires d’entreprises. L’obtention d’un prêt pour survivre à la crise ne sera pas utile si vous ne pouvez pas vous permettre d’effectuer les paiements une fois que vous fonctionnez à nouveau à pleine capacité. J’espère que ce n’est pas la situation dans laquelle vous vous trouvez, mais si c’est le cas, trouvez quelqu’un qui peut vous aider à calculer les chiffres pour vous aider à déterminer votre meilleur « scénario catastrophe ». Ajouter des dettes supplémentaires n’est peut-être pas la bonne chose à faire.

Si vous parvenez à trouver les ressources nécessaires pour rester dans le jeu, tout comme dans le jeu serpents et échelles, il y aura des victoires qui vous aideront à avancer et des défis qui vous feront reculer, mais restez concentré sur le jeu et prenez le reste en main.

Share This Article

Choose Your Platform: Facebook Twitter Google Plus Linkedin

Add a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + 20 =